La reine de Blanche-Neige, le miroir et la dysmorphophobie.

Les données de la littérature nous disent que chez les patients souffrant de dysmorphie corporelle, se regarder dans le miroir provoque une gêne considérable.